skip to Main Content
Le Virus Corona A Infecté Le Net, Chacun Tousse Sa Petite Pub Controversé

Le virus Corona a infecté le net, chacun tousse sa petite pub controversé

« 2 Corona achetées, 1 Mort Subite offerte », le gagnant du top insolite de #Mars : la promo qui tue.

Un magasin de bières de Bruxelles a fait une promotion humoristique très remarquée récemment. Une affiche annonçait en effet : « Le vaccin du moment : 2 Corona achetées, 1 Mort Subite offerte ». Craignant pour son image et malgré les nombreux partages amusés sur les réseaux sociaux, le groupe propriétaire a demandé à son magasin de retirer l’offre.

C’était la blague belge du moment. Mais la promotion humoristique, qui a fait le tour des réseaux sociaux, n’aura pas duré longtemps. « Le vaccin du moment : 2 Corona achetées, 1 Mort Subite offerte », indiquait récemment un écriteau dans une enseigne Shop & Go en Belgique. Le magasin appartient à l’enseigne de grande distribution belge Delhaize, rapporte la RTBF.

Cette image a beaucoup plu aux internautes, mais un peu moins à la direction du groupe. Un porte-parole de Delhaize a précisé qu’il s’agissait d’une initiative isolée, qui n’avait jamais été validée par le groupe. « C’est un affilié qui a proposé cette action commerciale, on n’était pas au courant », a précisé le porte-parole. « On a demandé [à l’affilié] d’arrêter l’action et de retirer son post Facebook. »

Le groupe craint pour sa réputation

Selon le Het Laatste Nieuws, le magasin concerné serait le Shop & Go situé sur l’avenue Louise de Bruxelles. Contactée par la RTBF, la direction de l’enseigne n’a pas confirmé cette information. Pour Delhaize, la période n’est pas à la gaudriole. « On a une grande responsabilité pour la santé de nos clients, souligne le groupe. Et une action comme ça peut aussi toucher notre réputation. »

Une vision que les internautes ne semblent pas partager : l’initiative a été applaudie sur les réseaux sociaux. Et la marque de bières Corona aurait peut-être bénéficié de cette promotion. Selon une étude récente menée aux États-Unis, 38 % des amateurs de bières ont indiqué qu’ils ne comptaient plus acheter cette marque à cause de l’épidémie de coronavirus, rapporte le HuffPost.

Source : Ouest-France


Le Top insolite : l’impact du Coronavirus sur les prises de parole :

Back To Top